le Lyon d’or est attribué à… Fin

Posted by Mama on 15 décembre 2014 with 9 Comments
in Bijou joue au poker..., Bijou vie et oeuvre..., Bijou voyage...

L’excité du jour : Mickey Rourke :  » J’étais excité comme les frères Bogdanov devant une seringue de Botox »

 

Une semaine que je vous ai laissés en plan à Lyon une mousse à la main avec poto Superitalien de la FNL. Il faut que j’arrête les mauvaises fréquentations…

 

nous

Ce n’est pas que j’ai du mal à refermer la parenthèse lyonnaise, juste des journées rythmées par la Top Shark Academy et les itws des candidats, un moral fléchissant comme chaque année à cette période d’hystérie collective des fêtes de fin d’année et une grisaille et un froid de gueux, qui me donnent envie d’épouser les habitudes de mon animal totem de saison : la marmotte.

 

marmotte

Alors en résumé Lyon ça a été que des bustos dans notre petite bande, un restau bien sympa où ils ont eu le bon goût de nous laisser la bouteille de Limoncello sur la table à la fin, pour se consoler du départ prématuré de Rhett Butler vers Tara …

 

Nono

Un retour coupette en main, ( je l’ai laissé où déjà ?), au milieu de bêtes étranges ….

 

Lyon

Une soirée complice et ricanante où, honte sur nous, il y eu Havanaticide …

 

IMG_1132

Un réveil bizarrement relativement en forme, avec retour à la salle pour le rail de Pierre, qui échouera ITM mais sans le fameux ticket. Un Hot Dog plus loin et c’est d’une Doc frigorifiée que je m’installais dans un TGV blindé de monde à 16H direction Paname et ma tanière.

Je tiens encore une fois à remercier Winamax qui a eu la bonne idée d’organiser cette étape en même temps que la fête des lumières et attribuer le Lyon d’or aux contrôleurs de la SNCF qui ont eu le bon goût de saluer ma venue par un mouvement de grève :)

 

lion-sleeps

Pour rester dans ma thématique préférée, Dame Chatte semble être elle-aussi rentrée dans sa période régulière d’hibernation, et après une fin novembre triomphale sur la FNL, c’est un peu Waterloo tous les soirs.

J’ai repris depuis mi-novembre une compta régulière pour estimer l’ampleur des dégâts au quotidien et force m’est de constater que ce sont les Expressos qui me maintiennent à flots, avec un magnifique bénéfice en novembre de 52€. Vous me direz que le mois dernier j’ai enchainé 17 soirées FNL sans une seule ITM, pour remonter à la seconde place en 10 soirées, on lâche rien !!!

J’ai quelques lectures à vous faire partager, les recettes d’hiver se partagent sur Keskonmange, Welcome, deux nouveaux restaurants de potos que je vais tester cette semaine et si c’est bon je vous en parlerai… enfin si je trouve l’énergie,  voili, voilou, j’y retourne …..

 

on dirait moi

Si quelqu’un me retrouve de qui et de quand est ce tableau il aura ma reconnaissance éternelle …

 

 

Le Lyon d’or est attribué à … Part2

Posted by Mama on 11 décembre 2014 with 9 Comments
in Bijou joue au poker..., Bijou vie et oeuvre..., Bijou voyage...

L’excité du jour : Morandini : « J’étais excité comme Delarue rencontrant un lépreux-obèse-toxicomane-bisexuel »

 

Après cette soirée mouvementée, il était temps d’en venir au prétexte de ma venue à Lyon : le WiPT. Un coup de Tram et nous voici arpentant l’asphalte du Campus Universitaire. Il fait gris, les bâtiments dans le plus pur style des années 60 suintent d’humidité, ambiance glauque à souhait qui fait presser le pas dans un froid de gueux…

Beaucoup moins de têtes connues, ce ne sera qu’un semi mama-rathon du bisou. Je retrouve My Froggy en forme de Rhett Butler revenu de Tara, (oui c’est Tarare mais j’écris un peu ce que je veux !!!), je me pends au cou de Phraidee mon Escroc favori, bise avec plaisir Pierre Psavoie de la FNL, je croise des gars du THC, Loïc et Cédric entre autres… Cédric Bonnet, Pierre Soullier et Arnaud Gillet, l’hiver s’annonce confortable :)

Le contraste entre l’extérieur grisâtre et la salle colorée par les tables, rideaux, goodies est saisissant. L’Accueil est aussi bien réglé qu’à La Villette : 600 joueurs à inscrire, ça dure 10 secondes et hop numéro de table en main. Ici pas d’hôtesses, c’est le staff Wina qu’y s’y colle tout sourire. Et quand je dis le staff : se faire accrocher son bracelet par Alex l’un des créateurs de Winamax, ou par Matthieu le Live Event Manager de la room, ou par Laurence l’attachée de presse maison, il n’y a que chez Wina que vous verrez ça.

DSC_0006

Shuffle up and deal, Table 34 siège 1, 60 ITM, 11 tickets pour Paris. Ceux qui suivent, j’ai les noms des autres, savent que j’ai déjà le précieux sésame en poche pour Clichy. On connait la structure rapide des étapes régionales et le niveau disparate des joueurs, l’idée est avant tout de m’amuser et de tenter des trucs plus rigolos que d’habitude.  La table est sympathique et active, et à part 2 calling station et un joueur qui semble être en train de finir sa nuit, la journée s’annonce bien.

On est au milieu du premier niveau 50/100 20K de stack. J’ouvre 33 UTG, annonce 300 et le joueur à ma gauche porte les enchères à 900. Il est payé deux fois par mes 2 CS, je complète. Un 3, un valet, un 5 rainbow. Check. Mon voisin met 1200, à nouveau payé deux fois mais de façon plus hésitante, je décide de relancer pour virer les 2 zozos qui n’ont rien à faire là. 6000 payé par gentil voisin, les 2 autres se barrent sans demander leur reste.

Petit voisin ne semble pas serein. Sur mon Check turn d’un 8, il balance 6000, que je paye et il dit bon ben j’ai ma réponse. Une dernière brique, que faire pour lui prendre un max ? Je décide de lui laisser à nouveau l’initiative, il tank un peu, finit par checker aussi : il a les rois. Du coup je peux aller prendre un café bien mérité et faire un tour sur Facebook et sur la FNL.

Chapeau

Pas mal de petits coups me permettent de rester à flots, à la pause dej je suis au-dessus des 40K, average à 26K. Lunch time. La simple vue du Kebab suffit à me nourrir, ce sera café….

Retour de pause et ça se passe beaucoup moins bien. Malgré des mains jouables, mon tapis diminue sur des flops et des actions qui ne sont jamais en ma faveur. La table casse, au revoir camarades d’un jour, avec un sourire plus appuyé à Jimboloco du PAL qui contrarie à lui tout seul par sa bonne humeur la réputation du Club Lyonnais.

Ma deuxième table me rapproche de mon ordi et de la sortie, que je gagnerai par les chemins de traverse, dans une éprouvante traversée de tous les départements français. Ce n’est pas Poubelle Night (pour les anciens ça hein Froggy) mais PoubelleLand et ma patience s’émousse un brin …

Un 2e PAL sympa à ma droite, ah ces réputations, Jaam69 me fait la causette. 12e niveau 1000/2000, je m’envoie en l’air gentiment en faisant n’importe quoi. J’ouvre enfin une main JJ UTG 5000 payée par la SB. Sur le flop une dame et 2 briques à pique. Il check, je bet payé. 3 de carreau qui amène 2 checks. Un pique tombe. Il check, au lieu de checker gentiment pour voir sa dame, je m’entête à vouloir représenter les piques, il réplique en m’envoyant son tapis et c’est là ou parfois on échappe à toute logique je paye en sachant pertinemment que le coup est perdu. Il a effectivement KQ et pas de pique. Comme dirait Fred ce coup est grotesque, menfin le ridicule ne tue pas et je pousse mes 2 blinds restantes en affichant un sourire poli et pars dignement me pendre ailleurs après un au revoir à ces Messieurs.

 

bonnet_d_ane

Mes petits camarades sont encore en jeu, c’est le moment que choisit Yann aka « Super Italien » de la FNL pour venir m’offrir une mousse…

Bon, sur ce j’ai du boulot, on va se la faire en 3 parties …

 

Le Lyon d’or est attribué à … Part1

Posted by Mama on 9 décembre 2014 with 19 Comments
in Bijou joue au poker..., Bijou vie et oeuvre..., Bijou voyage...

L’excité du jour : Bertrand Delanoë  » J’étais excité comme Frédéric Mitterand à un match de Boxe Thaïe »

 

Avant de partir pour Lyon, ses lumières, son Saint Marcellin et sa Zara, quoi de mieux que de transformer un ticket à 20€ en une boule de Flipper, de cumuler les Extras Balls, same player shoots again, et de terminer à une honorable 11e place en doublant la mise, qui plus est en compagnie de mon tit Bobzz :)

 

Flipper bon

Bon vendredi j’ai lutté toute la journée contre le syndrome Corynne Charby, mais contente quand même…

 

 

Qui dit grève des contrôleurs, dit pas de billet, hein et libre choix du train. Problème : fête des lumières à Lyon dont je devais être la seule à ne jamais  avoir entendu parler… Dés la veille plus que 2 trains à l’affiche au départ de Bercy.

Une valise remplie en mode grand-froid et hop selon la formule maintenant consacrée, c’est d’une Doc légère que je me précipitais à la Gare de Bercy, pour rejoindre My Froggy Boy de la FNL, partant lui aussi jouer le tournoi.

Sauf qu’arrivée à destination, point de train annoncé à l’heure prévue. Ma facétieuse grenouille m’avait en fait indiqué un train à la Gare…. de Lyon et c’est d’une Doc déjà plus nerveuse que je sautais dans le 24 pour changer de Gare ^^

Dire que c’est le bordel est un doux euphémisme. Le train est bien là, blindé de monde et doit démarrer à 15H54. Je scrute anxieuse l’arrivée bondissante de ma Froggy qui débarque suant et soufflant à 15H51. J’annonce : à mon avis il va partir en retard…. nice read la sonnerie retentit et nous avons tout juste le temps de nous ruer dans le wagon.

 

gif grenouille

On trouve 2 places en première et les deux heures de voyage passent en un éclair. La Part Dieu est noire de monde, des trains sont annulés, Froggy décidément bondissant en chope un pour partir vers Tarare et réveille la Scarlett en moi …

Tara

Je retrouve ma Zarounette qui en bonne lyonnaise veut éviter le centre ville et les illuminations et on se retrouve dans un petit restau chinois excentré Buffet à volonté et …spectacle compris…Deux paires de copines comme nous, 2 familles, une mère et son pré-ado et une mamie qui mange toute seule. Un homme attend ses barquettes à emporter avec sa petite fille… Et soudain c’est le drame …

L’ado se sert des glaces au Buffet et Mamie se met à hurler qu’elle l’a vu lécher la cuillère et la replonger dans le bac. Le gamin penaud retourne vers sa mère, mais Carmen Cru continue à hurler : l’éducation, la jeunesse, les parents toussa…

Un gigantesque TA GUEULE lui arrive en pleine face. La mère du gamin incriminé est totalement hystéro : cris, menaces, insultes fusent en mode racaille. Elle annonce qu’elle va en coller une à la vieille, mais Mamie Ninja ne fait ni une ni deux et lui balance une magnifique tarte. Empoignade d’un fort beau gabarit avec coups, tirage de cheveux, toutes griffes dehors. La Patronne, un serveur, une cliente et le gars qui attendait sa commande ont beaucoup de mal à les séparer. Surréaliste…

 

mamie

Mamie est échevelée, la blonde saigne, le gamin prénommé Ryan se dandine. Les deux mégères repartent l’une après l’autre et peu à peu l’ambiance se détend et les conversations reprennent…

On arrive au dessert quand la porte s’ouvre à la volée et un petit tonneau d’un mètre 55 en jogging gris déboule dans la salle en hurlant : où il est est je vais le crever !!!!! C’est la sœur de la blonde qui arrive juste derrière remorquant Ryan et une grand-mère fermant la marche. Elles veulent la peau de Mamie Ninja et du mec qui les a séparées, elles ont appelés les flics et l’ambiance est au lynchage.

Dans un semi fou rire nerveux, nous payons et sortons avant l’arrivée de la Maréchaussée. FNL, tournoi Téléthon, Expressos et au dodo, demain c’est WiPT ….

Suite demain, je pars Dans le Carré ^^ #Brag

Elle descend de la montagne ….

Posted by Mama on 4 décembre 2014 with 1 Comment
in Bijou joue au poker...

L’excité du jour : Cédric Rossi :  » J’étais excité comme Pasqualini à un spectacle du Mime Marceau »

 

Je vous racontais hier mes premiers pas de l’Ascension d’Everest. Bien décidée à faire mieux, j’étais aux taquets à 19H devant mon ordi, malgré un gigantesque steak qui me faisait de l’oeil et mes petites patates au four qui rôtissaient. Je partais conquérante pour la Win Mama.

 

victoire

On est à Limpland malgré la structure boucherie et je décide d’en profiter comme la Pie que je suis et démarre mon escalade.

Al5

Ça se passe plutôt très bien  jusqu’au 3e niveau, soit 9 minutes ^^ Peu habituée encore à la room, perturbée par l’annonce du Ban du petit Joffrey de la Top Shark par excès de zèle, je vais pour faire une belle ouverture à 1200 à la turn sur un magnifique tirage couleur et j’envoie …. 11 200 !!! Oups ^^

 

alp

Tétanisée par ma connerie, je me retrouve après ce coup foireux à 16BB, un pied dans le vide. Blueburry essaye bien de me faire la courte échelle avec ses encouragements.

 

Alrousse

Mais rien n’y fait et aucune possibilité de faire place à la Patience, le chrono tourne. Une paire de 9 me donnera un peu d’air, plus plus rien, asphyxie, je finis par push avec Q8, out, à défaut de Stack, ce sera mon Steak.

suite

Du coup j’ai le temps de rajouter un petit confit d’oignon et c’est la panse pleine que je m’attaque à la FNL et au Ladies. Pas de miss click sur la FNL, juste les valets qui rencontrent les dames chez Yvon, avec fort à propos un As River qui a calmé le jeu, mais j’ai pris cher et dégage peu après.

Sur le Ladies une ambiance de franche camaraderie et de fine distinction féminine règne …

 

ladies 2

Sur une inspiration subite, je décide d’installer TeamSpeak pour venir mettre mon grain de sel chez les mâles de la FNL. Malgré l’aide de Froggy, José et Jacques, essai infructueux : je les entends et il vaut mieux entendre ça que d’être sourde (gloussements du Prez, cochonneries du Youki …), mais eux ne m’entendent pas ….. et heureusement car je jure comme une dame patronnesse au 15 aôut…. Saloperie de technique de merde et Fuck the Ladies !!!!

 

Al3

Malgré tout ça je termine 15e du Ladies sur 2462 furies, pour moins de 2€ je l’aurai un jour je l’aurai !!!

Le jeudi c’est Ruche time, un LL sur la FNL ce soir où j’arriverai donc fumée par l’apéro hebdomadaire de Jeanne et dans un dodo, Lyon me voici, me voilà :  Zaraaaaaaaaaaaaaaaaaa

En plus je chatte sans jouer au train basket : c’est la grève des contrôleurs ^^Bon week-end !!!

 

 

Everest-zy !!!

Posted by Mama on 3 décembre 2014 with 9 Comments
in Bijou joue au poker...

L’excité du jour : Tapis Volant : « J’étais excité comme Alexandre Luneau à l’arrivée de Gus Hansen »

 

Tout le monde le sait je suis une Winamax fan girl, que ce soit de la talentueuse Team, du staff au top ou de la Room tant pour la clarté de son lobby, que pour les offres de tournois et les animations Clubs.

Je renâcle à jouer ailleurs apeurée par ces autres rooms où je ne trouve pas mes marques et au look rébarbatif. C’est comme ça que je me suis fait fermer mon compte PMU, j’ai échappé de justesse à la correctionnelle sur PS en relançant la machine avec quelques S&G et hier soir attirée par une promo Everest j’ai décidé de tenter l’escalade.

 

Al2

Le tournoi est à 19H, ça tombe bien j’ai pas Miss Bijoux et j’ai 20€ qui dorment sur la room. 3€ et la moitié des joueurs payés avec 500€ ajoutés : c’est le principe du Cashback. Le tournoi est capé à 250 joueurs et la structure est digne des Halles anciennes versions : une belle boucherie à 20 000 jetons et niveaux de… 3 minutes….

Hop ça démarre !!! Il y a une dame dans la boite qui me dit : »Nouvelle donne, bonne chance » en ne me donnant que des poubelles. J’assiste à une bataille de loto en serrant les fesses, je joue 3 mains en faisant des strikes et ….

EV1

Les joueurs lâchent la corde les uns derrière les autres, les entrées tardives se rajoutent à la cordée, je peux jouer de mon gros tapis à 4 fois l’average et je commence à bien kiffer en voyant les ITM approcher et les adversaires tomber.

Al3

C’est la pause je suis 4e, le temps d’avaler un morceau de Comté et un verre de blanc et de me rassoir on est déjà ITM. Nice. Bon ITM à 2€ et des brouettes, pas le moment de glisser, je continue à poser mes crochets bien arrimée à la table, en resserrant mon baudrier.

Je glisse une première fois sur un coincoin qui passait par là : JJ vs AK en restant au-dessus de l’average.

Al4

C’est une succession de petits gravillons qui me feront définitivement décrocher, il faut dire que la structure te loupe pas et que tu sens bien passer chaque main^^ Après 1H20 de jeu je termine 42e pour 3€21 #championne Mama !!!

Al5

Mais bon en première partie de soirée ça occupe en attendant la FNL. Il y a d’ailleurs un FNL dans la Top Shark Academy, et même s’il n’est pas assez présent au goût de Mama Gendarme, je lui donne quand même un tit coup de pouce : FNL Spirit !!!

Vous avez jusqu’à 17H30 pour voter pour « J.Baillieu » sur Winamax, je compte sur vous et lui (surtout) aussi :)

Bravo à Louis Labrik un autre FNL qui intègre l’Academy, GL les garçons. Quant à moi ce soir, je ré attaque l’Everest avant d’aller m’ébattre dans mon aquarium préféré de la FNL avec tous mes poissons clown :P

 

images

 

 

 

Mama No Limit …

Posted by Mama on 1 décembre 2014 with 9 Comments
in Bijou joue au poker...

L’excité du jour : Babette de Rozières :  » J’étais excitée comme Mimi Mathy dans un magasin d’échasses »

 

Le titre ne fait pas référence à mon humour douteux, mais à un brag légitime faisant suite à mon dernier post sur la logique de championnat : Nit ta mère !!!

Hé ben Mama les a nitté sur le poteau !!! Certes je serai la Poulidor de l’épreuve, place normalement réservée à Lessims, mais la régularité et la persévérance ont parlé. Maintenant que je suis une sage Modératrice, je ne peux faire de dédicace à certains membres du Forum, n’en déduisez rien de leur sexe,  ce n’est pourtant pas l’envie qui en manque à la sale gosse en moi.

 

nanana10

Le championnat était tendu comme un corset de Busty, avec un peloton de tête se tirant la bourre, s’épiant dans le lobby et jouant aux chaises musicales depuis quelques jours pour le podium. Mathieu était au-dessus de la mêlée mais on sentait bien qu’il n’était pas serein, Narkotrèfle, Meremptah, mon Ecossais et moi même, jouions des coudes.

Hier soir nous jouions en même temps la dernière manche du championnats Jeunes Cons vs Vieux Croutons : les jeunes nous ont bien corrigés au global mais je me battais pour le titre de meilleure de mon clan d’ancêtres. Autant dire qu’il fallait tout donner !!!

Un début médiocre avec des PP et des SC qui ne connectent rien et à 21H30 j’étais déjà en train de chouiner en tchat que je sentais pas la soirée ….

pleurs

Rien de plus sage qu’une Grenouille Pacifique : c’est le début Bichette t’as le temps, patience Petit Scarabée, ça va rouler ma poule. Et ça a roulé !!! Bon j’ai déchatté sur le HU contre Thon-Thon Loul : minuit l’heure du crime, je relance AsJc enSB avec mes 45BB, payée par Tonton et se 43BB. Un flop 3s6sJd, j’ouvre à 1600, Tonton très insolent me colle 3200 dans les gencives, je lui balance mon tapis dans sa face, qu’il paye : il a Jh8h et trouve tout de suite son 8 grrrrrrrr….

J’ai l’air maline avec mes 2BB que je pousse dans la foulée avec K8, il a les 6 mais un 8 me sauve la mise. Enfin le push ultime avec A5, il a A6 et exit Mama. Cette 2e place me permet donc de griller la seconde place et me donne 10 TF sur le mois dont une première place, 2 fois 2e et une fois 3e avec un ROI de 61%.

Je gagne également la couronne de « vieille en chef », faudra forcer sur le Viagra les gars la prochaine fois!!! 3e du challenge Serial killer avec 36 victimes, tout cela fait 70€ de tickets et un stack confortable pour la finale du mois de janvier. Je vous enterrerai tous :P

images

N’hésitez pas à venir tâter du jeton à nos tables : Winamax, 20H45, mdp : liguefnl et entrées tardives jusqu’à 21H50.

Le weekend prochain c’est WiPT à Lyon, plus que 4 dodos !!!!! Zaraaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!

 

Nit ta mère !!!

Posted by Mama on 24 novembre 2014 with 16 Comments
in Bijou joue au poker..., Bijou lit..., Bijou râle..., Bijou sort...

L’excité du jour : Un millepatte : « J’étais excité comme Cathy Serrat chez Louboutin « 

 

Avant de parler Poker, oui car ce blog est censé toujours être recensé Number One des Blogs jeux d’argent, quelques mots pour toi Ami lecteur que notre vocabulaire Pokéristique abscons laisse aussi désemparé que Christine Boutin dans une backroom du Marais…

En parlant de Cons, j’ai terminé un livre jubilatoire de Carl Aderhold qui comme son nom ne l’indique pas est Aveyronnais.

Mort

Qui n’a jamais rêver de buter purement et simplement les cons qui polluent notre quotidien, depuis le voisin jouant de la perceuse le dimanche matin, en passant par l’acariâtre et zélée Dame des Postes, sans oublier le fish qui touche son one outer et qui vous dit « désolé » (aïe pas de Poker on avait dit).

Le héro du livre passe à l’acte. Sa première victime en forme de clin d’œil pour Mama est une chatte qui répond au doux prénom de Zara et puis une fois commencé l’hécatombe, on se rend compte qu’on est cerné par les cons, il faut alors les classifier et les buter un par un voire en groupe, avec théorie et méthode … OMG si je m’écoutais ….

Comme un écho j’ai enchainé avec Les Lois de la gravité de Jean Teulé.

Lois

Elle a buté son con de mari violent il y a 10 ans et tout le monde a cru au suicide. Le remord la ronge, elle vient avouer son crime un soir au Commissariat : dans 3 heures il y aura prescription. Huis Clos entre la femme et le flic, flashbacks, autopsie d’un crime, pur moment de dialectique entre deux êtres fatigués par la vie, 138 pages glauquissimes …

Mais ne nous laissons pas abattre, le 3e jeudi du mois de novembre c’est la Sainte Piquette, autrement dit l’arrivée du Beaujolais Nouveau, que je soupçonne fort d’avoir un partenariat avec Gaviscon. On avait décidé avec my Froggy Boy de tenter cette année l’expérience chez Boco et Oh surprise elle fut concluante.

Le fameux Georges Duboeuf distille visiblement différentes qualités de son breuvage et la bouteille arrosant la terrine Maison est passée sans douleur, sur fond de tranches de vie et bien sûr de Poker …

 

chat1

 

When Mister LAG rencontre Miss TAG l’échange est intéressant. Vous le savez je joue quasiment chaque soir depuis plusieurs années maintenant le championnat mensuel de la French No Limit. 3000 jetons, des rounds de 10 minutes, des piliers comme moi, des nouveaux venus, un classement quotidien et les 15 meilleurs résultats du mois comptant pour un top 10 offrant non seulement des tickets mais aussi des jetons pour la finale trimestrielle.

Stratégie, tactique et finalité … Ma Cool Story Sister va être à Alex Luneau ce que le Café du Commerce est à Platon, pas grave j’assume, on m’a cherché en me traitant de A-Mama-Nit ^^

On peut venir jouer ces tournois en one shot, mais à partir du moment où le but est de finir au Top 10 mensuel, la donne est logiquement modifiée. On peut parfois me charrier sur le thème tu joues une main sur 20. A chacun sa stratégie et ceux qui débutent sur des chapeaux de roues à 20H45 sont bien souvent absents de la TF et inexistants en fin de mois.

 

Tortue 1

 

Perso je joue en mode Diesel. J’évite en première partie de soirée 2 types de joueurs : ceux que j’estime très bons et que je vais avoir du mal à finasser au flop et ceux qui pour moi sont très mauvais et vont finir par se saborder tout seul. autant ne pas subir les dommages collatéraux ^^

A la pause de 22H les entrées tardives sont terminées, on y voit plus clair et les risques pris seront bien plus payant que de grignoter son tapis façon gruyère à 21H pour tenter de gagner 60 jetons.

Par ailleurs dans ce microcosme où l’on a l’impression de connaitre par cœur le jeu de l’autre, attention. On n’est pas à l’abri d’un porte-jarretelle sous la robe de chambre en pilou : comprenez que si vous avez progressé dans votre jeu, faites la grâce à certains d’avoir eux aussi évolué et modifié subtilement leur jeu. Xeester est mon Ami et j’ai pu constaté une vraie évolution pour certains…

 

pj

 

Tout en progressant, je reste persuadée qu’on ne modifie pas sa nature profonde : un NIT apprendra à ouvrir sa range mais n’aura jamais un jeu flamboyant, un LAG pourra parfois calmer son jeu, mais conservera sa nature de prédateur, à ses risques et périls …. Mon Escroc recruté depuis peu à la FNL en fait l’amère expérience.

Dans cette logique de compétition mensuelle, les maths me donnent raison, puisqu’un joueur réalisant un ou deux podium dans le mois, sera évincé du Top 10 par des joueurs plus réguliers, qui accèdent à plusieurs TF dans le mois.

Mon raisonnement ne doit pas être si foireux, puisque sur les 12 derniers mois je fais 6 fois le Top10, une fois la bulle et que mon plus mauvais classement me place 20e. Result oriented ? Oui pour un championnat, mais en gardant surtout à l’esprit que j’ai envie de jouer le mieux possible et que finalement maintenant ce qui me fait tilter ce ne sont pas les horreurs qu’on peut prendre, mais si c’est moi qui ai joué le coup à l’envers, eu une mauvaise lecture ou me suis enferrée en le sachant dans un move pourri ….

 

cool-story-bro

A bon entendeur et à ce soir :)

 

 

Excitée comme …

Posted by Mama on 17 novembre 2014 with 20 Comments
in Bijou vie et oeuvre...

C’est je crois le Maître Pierre Desproges qui dans l’un de ses sketchs avait utilisé « Excité comme un chihuahua cocaïnomane » … image parlante qui m’avait marquée et bien faite rire.

Je l’ai employé plusieurs fois dans mes posts, puis j’ai varié  :

« Excitée comme un Jack Russel dans un tonneau de Redbull »,

« Excitée comme une Mite dans un magasin de Cashmere » ….

« Excitée comme Shiva dans un magasin de gants »

« Excitée comme un Fakir dans un magasin de clous »

 

excité

En visitant les coulisses de la nouvelle émission Spin & Go Show sur NRJ12, j’ai découvert que les bons potos Yu et Benny avaient adopté le même gimmick, les grands esprits toussa… Vous connaissez ma bonne âme de Mama je leur en livre quelques unes mais pas sûre que pour certaines ça passe … Si vous en prenez une les gars je veux entendre dédicace Mama à l’antenne ^^

 

« Excitée comme Véronique Courjault au rayon surgelés… »

« Excitée comme Landru au rayon cuisinière » on peut remplacer par Petiot…

« Excitée comme DSK dans un couvent de jeunes filles »

« Excitée comme Marc Dutrou au salon de l’enfance »

« Excitée comme un doriphore dans un champ de patates »

« Excitée comme Christine Boutin arrivant à Lourdes »

« Excitée comme une Princesse dans une mare aux crapauds »

« Excitée comme une majorette au 14 juillet »

« Excitée comme une moule à la braderie de Lille »

 

Ça c’est fait, n’hésitez pas à aider nos 2 compères en postant dans les coms des « Excité comme … » ne soyez pas timides.

Mon poto l’Escroc a ouvert le bal en MP avec :

« Excité comme Nabila au Musée de l’Opinel »

Je concluerai par une pensée amicale coeur, coeur, coeur :

« Excitée comme Zaranova dans un champ de psylos »

 

giphy

 

Histoire d’eau ….

Posted by Mama on 10 novembre 2014 with 14 Comments
in Bijou joue au poker..., Bijou voyage...

lapin

Plus Lapinette qu’Alice en ce moment : je cours derrière le temps et il court vite. Dieu sait si j’ai kiffé mon séjour lyonnais mais lundi j’attendais les photos, mardi je jouais les groupies chez PS, mercredi Interview de Moundir, jeudi Ruche, vendredi re-PS, samedi japonais de Miss Bijoux, le tout parsemé de news, de quotidien, d’intendance sur fond de Bichon Maltais jappant, jamais content, voyant toujours ce que je ne fais pas pas et jamais ce que je fais et j’en fais …. bref … ALLO quoi ça va mal finir ….Tant va la cruche ALLO qu’à la fin elle se casse …

 

cruche

Bref c’est excitée comme un fakir dans un magasin de clous, que trainant ma fameuse valise Winamax, je partis d’une Doc décidée, fêter ALLO-Ween  à Lyon avec ma Zarounette et mes nouveaux potos du Tripot Holdem Club, THC pour les intimes. N’étant ni rentière, ni Allo-cataire, je tentais de passer à nouveau le 80/20 : train basket…

Et c’est la win Mamaaaaaaa aucun contrôleur ALLO-Rizon et c’est d’une Doc cette fois-ci triomphale que je foulais l’asphalte de la Gare de Lyon Part Dieu à la recherche de ma blonde favorite. Un tour de Zaramobile qui sera mon expérience la plus traumatisante du weekend (OMG) et arrivée au fameux Bocal du THC. Le rêve de toute Asso de Poker !!! Un local permanent avec tout le matos pour jouer, un bar, une cuisine, un vrai lieu de convivialité en auto-gestion et une âme … ou deux ..

 

Morticia

Ce n’est pas autour d’une menthe-ALLO que se firent les retrouvailles : une petite mousse au Bocal avec les potos, puis soirée girly en HU avec Zara, devant un « picorage » indien et les tables de la FNL. J’aimerai pouvoir vous raconter du satin et des paillettes trempées ALLO-de-roses, hélas… ambiance plutôt loin du Glamour, qui l’eut cru ce le fut…

Le matin au réveil on n’aurait presque pu y aller au naturel tant les 2 bouteilles de rouge et nos perlimpinpins nous avaient attaqués lâchement. Réveil à la bourre évidemment et un joyeux bordel pour se déguiser et se maquiller. Il faut dire que le make-up s’était fait à la truelle, voir ALLO-pinel. Impossible de mettre les lentilles rouges dans mes noeils, au 5e essai, fold, à la bourre il était temps de se jeter ALLO.

nous (2)

nous2

Légère déception, finalement assez peu de déguisés, mais ceux qui ont fait l’effort l’ont fait à fond !!! Je vous mets le lien de l’album, allez voir ça vaut vraiment le coup, échantillon :

 

1460946_10204433956436583_6623144218158087201_n10365998_10204433957516610_4702690526290604536_n10421221_10204433962996747_4095835936811422086_n544922_10204433958316630_886975282469566434_n

Après l’ALLO-cution de Zawak, time to play, surtout qu’on m’a collé un joli bounty sur la tronche, à côté de mon card-guard de circonstance.

 

10445504_862153393815885_8872322322269063484_n

J’ai une table plutôt sympa et heureusement : niveau Poker ce ne sera vraiment pas ma journée. Très peu de main, des flops meurtriers, des adversaires actifs déjouant ou empêchant mes tentatives de hold up. Je subis échouée comme un cach-ALLO …

La buvette est là pour me remonter avec ce qui est rare dans les tournois amateurs : deux vrais repas chauds et  de sublimes desserts maisons on est loin des pâtes-ALLO !! Côté boissons après mes 12 cafés quotidiens, sonne vers 19H l’heure de l’apéro. La Bière c’est pas mon truc et on va quand même pas se mettre ALLO. Titi est l’homme providentiel et je suis un inquiétant Barman qui s’il n’a pas la tête sur les épaules, n’a pas la langue dans sa poche.

1461684_10204433960796692_7620951081820801640_n

Apéro-sky sur un coin de Parking avec des doses dignes d’ALLO-ween. Quelques push plus loin out du Main je me retrouve sur le side Omaha, mais bizarrement je vois 8 cartes ce qui vous en conviendrez n’est pas simple. Je préfère sagement laisser tourner mon stack…

Une petite bande part gaiment ALLO-tel, le chauffeur de taxi n’est pas enchanté de transporter cette mauvaise troupe ensanglantée sur ses belles banquettes. Une douche salvatrice et 15 kilos de démaquillant plus loin, dodooooooooooo.

Un café sur le parvis de la gare en guise d’ALLO-pathie et retour à la salle, malgré la tentation de sauter direct dans le train pour finir ma nuit. Rigolade au soleil, nostalgie de Dublin, oui il en manque un quand même et c’est Allo-gique :/

C’est l’heure des adieux et comme je veux garder mon Titi à l’œil, je lui offre mon Cyclope…

 

10426758_751199888284460_3653697765341513405_n

ALLO-ha tout le monde et à la revoyure, si mon second voyage avec la Zaramobile me permet cet espoir … On peut pas chatter à tous les coups et au retour rappel ALLO-rdre de casquette grise.

Épuisée mais ravie de ce beau weekend d’amitié, c’est décidé je reviendrai voir mes potos du THC lors du WiPT Lyon début décembre. Même si côté Poker c’est encore le désert, le désert ça donne soif et je sais qu’il y aura sur place des Amis avec lesquels trinquer.

 

Le WiPT vu de ma fenêtre

Posted by Mama on 27 octobre 2014 with 16 Comments
in Bijou joue au poker..., Bijou râle..., Bijou sort...

Après la version très officielle sur Pokerenligne.com, place à la version Moi-je de cette édition du WiPT La Villette 2014, on n’est jamais mieux servi que par soi même.

Le réveil piquait très fort aux yeux en ce samedi matin, au point d’envisager le Fold : après tout je suis déjà qualifiée pour Clichy, pourquoi cette plongée matinale dans l’Aquarium…. Mais bon j’avais la casquette PKEL et celle de GO des blogueurs et de la FNL, courage !!!

Amusant dans le métro de commencer à deviner qui est en route pour jouer … Les W rouges commencent à fleurir sur les vêtements et les accessoires, les convocations sortent des poches pour d’ultimes vérifications, des groupes se forment et se congratulent dans le wagon.

A peine sortie du Métro, je les vois : ils sont venus, ils sont pas tous là, ils n’ont pas de cadeaux plein les bras et Koko le fils maudit n’est même pas là pour la Mamaaaaaaaa. Un joli troupeau de FNL et de blogueurs venus d’un peu partout et Prez grande forme, comme d’hab j’ai envie de te dire.

DSC_0180

Commence mon Ma-marathon du bisou et comme certains semblaient plus sceptiques que la fausse j’annonce 318 bises !!! Enfin 636 donc … à la limite du claquage de joue je suis.

Je pose mes petites affaires au point presse avec My Favorite Bastard, un petit café pour tenter de remettre mes yeux en place et pour finir de me réveiller, show d’ouverture sur musique tonitruante et échassiers, comme un clin d’oeil à Miss Parker exilée des tapis.

10733988_10152441167221918_4805322568961159334_o

 

Bon 2000 joueurs et kicéki est à ma table ? La barrique du Paname en tee shirt OM, j’ai nommé BaptX le Président du Paname Poker Club. Il y a aussi un copain de mon fils tout à fait charmant et dans l’ensemble cette table sera conviviale et très agréable. Il y a juste un olibrius qui semble être tombé dans un tonneau de Ganja et vivra tout son WiPT au ralenti …

Ça se passe plutôt pas mal pour moi. Un 96 SB complété pour la cote qui devient brelan, une paire de 8 qui a la bonne idée de se transformer en carré, un short que j’extermine QQ vs KJ… Mais la table casse peu après le diner break.

10154972_740318876040520_5544347985862628079_n

Je me retrouve à la table de Paul Boujenah… Charmant avec moi, le Monsieur a une certaine éducation, mais quelques réflexions aux autres joueurs ou aux floors me laissent un doute sur son capital sympathie … Je joue à nouveau les exterminateurs avec AK vs AT, mais la table casse….

Chouchou !!!! Ou Chauchau devrai-je dire : Frederic Chau lui même, mon pourvoyeur préféré de jetons. Pour Fred aucun doute sur son capital sympathie. Il destack peu à peu la table, mais avec le sourire. Arrive le moment où il limp sur ma BB en milieu de parole. 74 check. Un flop 449. Je check, il mise, call. Un Roi. Check, il mise, tapis pour moi. Il paye avec K9 et c’est le double up. Je lui en rendrai peu après une partie avec JJ et une saloperie d’As au flop.

10369693_10152441195766918_2677756200226732918_n

Re changement et cette fois-ci je retrouve Monique. Tout le monde commence à fatiguer, ça pousse de partout. Il faut aussi que je revienne aux affaires: je push avec KJ et payée par KQ je vois déjà poindre la sortie, mais c’est la fameuse quinte Mama, en selle à nouveau.

Je termine la journée à la table de Felix. 45 minutes de calvaire où j’attends une main décente où un pot non ouvert pour pousser mon maigre tapis mais rien :/ J’emballe honteusement 55K dans mon petit sac.

sac

Au moins je sais que ce sera sans migraine le lendemain…. Ou pas mais pour d’autres raisons. C’est l’heure de la bouffe FNL et nous partons en ordre dispersé vers le Bistrot des Victoires, la cantine de Fred que nous avions testé avec les blogueurs en février.

Si les prix sont toujours aussi attractifs, 23€ par personne pour plat, dessert, café et moult Brouilly, le service est devenu plus qu’approximatif, la qualité dans l’assiette aussi et la patronne a été plus que sèche pour m’affirmer que nous faisions trop de bruit, malgré les plus de 400€ qu’on lui lâchait. Plus de frites en rab, plus de bière, 11 entrecôtes à la place des 11 Faux Filets commandés, un dessert jamais arrivé, les choux des profiteroles durs comme du bois …. Effet samedi soir ? Sans doute, mais grosse déception…

 

Il en faut bien sûr plus pour plomber l’ambiance chez les FNL et ce qui n’a pas été mangé a été bu !!! Et puis au risque de me répéter quel plaisir de voir ces personnes toutes générations confondues, venues de tous les horizons, s’éclater ensemble.

 

Séparation, puis retrouvailles le lendemain. Une équation simple : 248 joueurs, 200 ITM, 3BB et une Mama UTG. Deux solutions : jouer les moules à son rocher en attendant la Premium et l’ITM. Tenter coute que coute de doubler. Sachant que l’ITM est à 10 boules et que j’ai déjà ma place pour Paris solution un. J’annonce même sur FB le double-up pour 10H31.

 

Kimi

Il faut dire que j’ai reçu un sacré porte-bonheur en MP, de la part de mon duettiste favori : Kewi-Koko sur l’air de Mamaoutai ?

10628190_10205487975422989_7215324761859373628_n

First push du bouton avec KQ payé par …. KQ ok… Deux mains plus tard push QJ. Dans ma fébrilité je vois à nouveau un partage : non c’est bien deux petits mignons qui me font face, au revoir …

aargh

Bon perso j’ai eu ma dose de Poker, le Kebab ne me fait pas rêver et je rentre vers 13H pour un après-midi de cocooning-somnolence : complètement crevée la Mama. Je me fais marcher dessus sur le HU du CP, atteint la 10e place sur la Ligue et extinction des feux.

Merci à tous pour ce WE en or, je ne peux pas tous vous citer, mais je vous aime et rendez-vous à Clichy en février pour transformer l’essai.

Dans 4 dodos je retrouve ma Zarounette à Lyon pour le tournoi du THC, photos et CR à suivre ….

Auprès de mon arbre…

Posted by Mama on 24 octobre 2014 with 8 Comments
in Bijou râle..., Bijou vie et oeuvre...

Trois papiers en 3 jours, mon Escroc va se faire du souci, lui qui sait que les mots sont mon échelle de corde, pour me maintenir à la surface ….

Demain La Villette, Winamax, les FNL et mon Ma-marathon annuel du bisou. Je devrais être excitée comme une lapinette dans un champ de carottes mais ….

Ce matin ils sont arrivés dans leurs bleus de travail, leurs gros gants en cuir, leurs lunettes de protection tels d’immondes mouches géantes. Le bruit des tronçonneuses, des chocs sourds sur l’asphalte : ils m’ont tué mon arbre.

Un gigantesque marronnier plus que centenaire vu son épaisseur. Ses branches affleuraient ma fenêtre et rythmaient mes saisons: vertes et dansantes l’été abritant le chant des oiseaux, rousses et crissantes dans le vent  à l’automne, nues et sombres l’hiver presque inquiétantes et puis cette magie de suivre chaque printemps au jour le jour, les bourgeons gonfler, s’épanouir, s’ouvrir sur des feuilles froissées qui peu à peu prenaient de la vigueur…

Pas le courage de prendre la souche en photo… RIP

La vie est une Tarte aux Pommes …

Posted by Mama on 23 octobre 2014 with 13 Comments
in Bijou sort...

Comme prévu c’est d’une Doc légère et excitée comme un employé du Fisc chez Bernard Tapie, que je me précipitais dans le métro direction le Petit Montparnasse pour déguster une tarte aux pommes en compagnie de Mister Froggy et Mister Jonasz.

Je vous passe sur le métro bondé aux heures de pointes, ça ferait grincer les dents des pauvres hères qui se tapent ça tous les jours … bref …

Je vous disais hier que chaque jour était un petit gâteau surprise au goût mystère … Hier façon Kloug, il y a eu plusieurs couches pour faire frémir mes papilles.

 

kloug

Un réveil avec un papotage acidulé-léger, une pointe d’amertume due au Bichon Maltais, un voluptueux miel avec une séance coiffeur (Coucou Blacky !!!), quelques grains de poivre durs à avaler grâce aux méandres administratifs de la Poste, un goût de solitude absolue avec la perte de mes lunettes et de mon bracelet irlandais quelque part dans la maison, une petite pointe de peps avec la rencontre dans le dit métro bondé de Yannis et Geoffroy pour les dernières nouvelles d’un CCM bondé de joueurs, le fruité d’un Sylvaner avec ma Grenouille et puis cette tarte aux pommes ….

 

4206227_11-1-499192719_545x341

La dernière fois que j’avais vu Jonasz sur scène c’était il y a … allez Mama fait le loup … ouuuuuuuhhhhh… longtemps ^^ La salle du Palais des Sports bondée, les briquets dans une main, les bédos dans l’autre et grimpée sur les épaules de mes potos à tour de rôle, privilège de « la puce » de la bande, je buvais et reprenais à tue tête les paroles de toutes ses merveilleuses chansons …

Froggy ne m’a même pas proposé de me jucher sur son dos, il n’est plus tout jeune non plus le pauvre, de toutes façons pas besoin. Une salle intimiste, un décor noir et blanc, un public déjà acquis à la cause. Noir. Il entre sur scène et ….

Et je ne peux rien vous dire sous peine de gâcher la surprise. Sachez juste que moi qui m’attendais à plus de sentimental, on est plus dans le registre de la franche rigolade. Exit le Michel mélancolique et larmoyant, place à un Jonasz comique, qui nous emmène dans un voyage dans le temps avec une verve communicative.

Le public réclame une chanson, j’imagine comme chaque soir… Il esquive bien sûr… Un très bon moment que je recommande fortement…

cherry

Une clope et les 2 fauchés se séparent dans le regret d’un restau, pfffffff, un retour express en forme de cerise sur le gâteau, dernières douceurs assister en direct au bust de mon Koko sur la Ligue et retrouver mon bracelet irlandais dans mon lit…

Si quelqu’un a vu mes lunettes ? Non pas DMC !!!!

La vie est une …

Posted by Mama on 22 octobre 2014 with 5 Comments
in Bijou joue au poker..., Bijou râle..., Bijou sort..., Tout mais pas n'importe quoi...

Et là vous vous attendez à une grande tirade bien sentie, sur cette saloperie de chienne de vie… Nice read les Amis !!! Je vous avais dit que dorénavant je positivais, le regard rivé vers l’Ouest.

Ce soir je vais au théâtre voir La vie est une tarte aux Pommes, le One Man Show de Michel Jonasz.

Tarte

Je n’y vais pas seule, j’y traine l’Homme Grenouille de la FNL. Qu’est ce qu’il ne faut pas faire pour éloigner la concurrence aux tables Caen m’aime !!! Le petit Koko serait à Paris je l’emmenais aussi… Il faut dire que la bataille fait rage sur la FNL avec des Series et un championnat d’octobre à rebondissements multiples, un vrai jeu de chaises musicales !!!

Mais revenons à notre tarte, pas celle dans la gueule que je mettrai bien à certains (P-O-S-I-T-I-V-E on a dit!!!), celle aux pommes de Jonasz. Je sens déjà les effluves de pâte chaude et de cannelle de ses mots…

Ayant été élevée dans une ambiance de franche jovialité et optimisme, l’une des phrases favorites de mon père était :  » La vie est une tartine de merde dont chaque jour est une bouchée … » voilà, voilà, si ça plante bien le décor, ça plombe bien aussi l’ambiance.

happy mama sign

Non la vie c’est comme si chaque jour on ouvrait à l’aveugle un petit gâteau chinois. On croquerait dedans et … parfois on tomberait sur le sucré-moëlleux d’un Paris-Brest, d’autres sur la pointe acidulée d’une Tarte aux citrons, la dureté d’un caramel qu’on a du mal à croquer, pour atteindre enfin la crème pâtissière d’un Croque-en-bouche… Quand on s’y attendrait le moins, le gâteau serait salé, plombé par toute l’amertume d’un trop plein de gingembre, un autre sous l’apparence avenante et trompeuse d’une Gougère, révèlerait un coeur de piment faisant venir les larmes aux yeux … Certains gorgés de poison pourraient même vous rendre malade ….

images

Et ces petits gâteaux nous font à la manière d’Alice, changer, grandir, nous recroqueviller, vibrer, sourire, vivre quoi … ce matin mon gâteau avait un petit nom de l’est qui faisait vibrer les papilles de curiosité, merci à Elle :)

Voilà Monsieur Jonasz, à tout à l’heure pour goûter votre tarte aux pommes, j’espère que vous avez bien enlevé tous les pépins :)

Président !!!

Posted by Mama on 15 octobre 2014 with 14 Comments
in Bijou vie et oeuvre..., Tout mais pas n'importe quoi...

Citoyens de la FNL il était temps de rendre un vibrant hommage à notre Président bien aimé !!! (Ah tu m’as cherché tu vas me trouver ^^)

 

screen

Ahhhhh Prez !!! Slurp !!! Nous n’avons rien à envier à Groland : nous aussi notre Prez à la classe, les manières, la silhouette dégingandée et le profil breton : de face c’est Tabarly, de profil c’est son bateau. Et ce regard vif, ce poil lustré…

 

dam

Prezi

Sous ses dehors bien propret de gendre idéal, sommeille une véritable BÊTE…. Denis le prouve dans sa vidéo, quand Prez revêt sa tenue de cérémonie verte, plus rien ne l’arrête : il nous montre son plus bel organe en rugissant des chansons avec conviction, devient un grand Maître de Surf et un expert en Beer Pong, a le Gangam Style comme Psy lui même et à propos de psy, oui parfois on se demande …

 

 

Comme vous l’avez vu l’irlandaise est peu farouche, mais Prez reste entièrement dévoué à la FNL. Le matin au réveil quand il aligne les perfs de ses poulains, son lit devient le plus grand chapiteau du monde….

Bien qu’il soit devenu au Maroc le champion toutes catégories de Bitch Volley, il reste fidèle à ses Foufs et ne perd jamais une occasion de les réunir autour de lui et de leur prodiguer compliments et encouragements … Denis était présent la dernière fois et a immortalisé Prez  et ses drôles de Foufs.

 

Prez

Avec notre Prez, en vérité je vous le dis, tout est possible, tout est réalisable… Quelle nouvelle surprise va-t-il nous réserver à La Villette ? Rendez-vous le 25 pour le spécial coverage du Prez et de ses alcooliques acolytes : Nico et Ronan.

Humeur fourre-tout …

Posted by Mama on 2 octobre 2014 with 9 Comments
in Bijou joue au poker..., Bijou lit..., Bijou râle...
as , , , , ,

(Péjoratif) Débarras, endroit, réel ou virtuel, où s’entassent diverses choses.

Oui perspicace Ami lecteur, tes remontrances étaient justifiées : mon post sur Dublin sonnait creux comme un fût de Guiness après le passage des FNL. L’auto-censure fait mauvais ménage avec l’écriture, un texte plein de trous comme un journal sous les ciseaux d’un Corbeau, quoique maintenant les charognards peuvent salir en quelques clics…

Un retour de Dublin mouvementé, quand la parenthèse enchantée se referme sur un torrent de boue, une Absence dévorante, un quotidien meurtri, il ne reste que les mots comme refuge aux maux…

Alors faisons les gais ces mots, pour faire briller cette rentrée placée sous le signe de l’été indien et que ce petit soleil qui me suit depuis cet été de St Gilles, à Nantes, aux 2 Alpes en passant par Dublin continue de briller un peu …fp

Fête du Poker chez les FNL avec le lancement hier soir des FNL Series. Une série de 12 tournois réservés aux membres de l’Asso, 75 à ce jour. Le coup d’envoi a pris la forme du Winamax Clubs Challenge avec un LL pour les FNL. Carton plein avec une belle 2e place pour notre Communauté et 8000 miles dans notre escarcelle, tandis que les potos du THC se classe 6e et récoltent 3000 miles. Ah ça au Beer Pong ils sont forts ^^ Côté individuel la Zarounette se classe 3e et prend 105 points, je me contente de 35 points en mode diesel, rendez-vous vendredi pour le tournoi HU.

Tête_à_tête. de chats JPG

Suite du fourre-tout avec un peu de lecture. Au lieu-dit Noir-Etang, un polar très littéraire et très sombre se déroulant en Nouvelle-Angleterre à la fin des années vingt, construit en flash-backs par le narrateur, jeune garçon aux moments des faits. On s’enfonce peu à peu dans un drame sentimental sur fond de morale de l’époque, comme une plongée dans ce Noir-Etang dont on ressort glacé.

AuLieuDitNoirEtang

Autre livre lui aussi magnifique et très dérangeant Annabel de Kathleen Winter. On est à la fin des années 60 au Canada dans un village de trappeurs et un enfant nait hermaphrodite. Le père choisit d’en faire un garçon, Wayne, mais Annabel son autre Moi affirme de plus en plus sa présence. L’auteur nous malmène entre poésie pure, souffrance et scènes plombées d’une douloureuse violence psychologique. Vraiment très space …annabel,M105981

Un peu de photos pour terminer de remplir le fourre-tout. Deux expos pour Un anonyme nu dans le salon le projet d’Idan Wizen, auquel j’ai apporté ma modeste contribution.

Le 7 octobre il sera sur l’esplanade des Invalides dans le cadre de la Nuit de la photo et le 14 octobre au Batofar pour une [Ex]pot entre amis où je traverserai la Seine pour revoir avec plaisir Idan. Qui m’aime me suive … Et surtout …

Carpe Diem on bottle # 1 sf fr RAW IMG_1066 4LL

 

Parenthèse dublinoise…

Posted by Mama on 30 septembre 2014 with 7 Comments
in Bijou voyage...
as , , , , , ,

Je terminai mon dernier post de mise à nu, par des considérations météorologiques et la promesse d’un post en direct d’Irlande. Bilan une semaine magnifique et aucun post à l’horizon. Pourtant j’ai beaucoup écrit dans ma tête, les mots dansant devant mes yeux, au gré des pavés, des briques, des pintes et des sourires…. mais reprenons du début.

Coupain Raph embarquait sa Mama dans la Raphomobile en temps et en heure, avec sa belle valise Wina bourrée à craquer, son sac à dos Wina bien plein aussi, un sourire d’une oreille à l’autre et le brin d’anxiété teinté d’excitation qui précède les nouvelles destinations. Dernière clope, enregistrement et un passage surréaliste sur le tapis roulant sans fin baigné dans une lumière jaunâtre, sa musique en sourdine : seule au monde.passerelleL’avion est couleur locale : vert, un trèfle ornant fièrement son aileron. Pas un visage connu sur le vol, mais effet de ma roussitude, les français commencent à me parler en anglais ^^ Mon GO est à l’arrivée, plongée direct dans la ville en bus, passage rapide à l’hôtel et partir à la découverte nez au vent.

Comment pourrait-on ne pas aimer Dublin ? La brique qui peut parfois paraître si triste dans le nord est ici chaude et fleurie, la musique est présente partout et arpentant les ruelles sur fond de rock, on marche dans un film, les pavés se parent de capsules de bières, les gens sourient et même les chauffeurs de taxis sont amicaux.

pavésfacadenous

Une première soirée avec la rencontre des THC lyonnais, qui donnera le ton de cette semaine festive et amicale que je rame déjà à retranscrire. Comment raconter cette ambiance ? C’est la grande force de Winamax, qui sait insuffler à ses évènements une dimension communautaire et conviviale, qui permet aux bustos comme aux non joueurs d’avoir toujours le sourire. Une sorte de gigantesque colonie de vacances pour adulescents venus souvent en troupeaux régionaux,   qui déambulent du bar à la terrasse, aux tables en passant par la salle de jeux.

moundir

Les pintes de bière et de cidre, les doubles-Paddy, les wings pour tenter d’éponger, ça s’interpelle, ça se charrie, ça se soutient et les FNL ne passèrent pas inaperçus. Ah mes petits FNL, encore une fois le FNL Spirit a frappé, pour certains jusqu’au bout de la nuit, parfois même jusqu’aux larmes d’émotion…

Ce qui se passe à Dublin reste à Dublin, juste car c’est impossible à raconter. Merci à tous pour ces 7 jours de bonheur, je ne peux hélas tous vous citer… J’ai semé quelques trèfles derrière moi sur les pavés, c’est sûr j’y retournerai …

Nounours


Winamax Poker Open 2014 : Aftermovie par winamax

Ludebat …

Posted by Mama on 22 septembre 2014 with 6 Comments
in Bijou vie et oeuvre...

1000 choses à faire à Dublin moins 1 dodo et il fallait qu’elle arrive maintenant…

Vous vous souvenez de cette séance de pose dans un sourire ? Vous étiez intrigués, amusés, sceptiques…

Le titre sera finalement Ludebat dans la série Pandemonium, (oui faut cliquer j’allais pas mettre la photo direct^^) que je traduis avec mon latin inexistant par : joueuse … non ?

Ceux que ça dérange ne sont pas obligés d’aller voir, quant aux autres Idan cherche toujours des modèles Hommes et Femmes.

Court post j’ai une valise à préparer, oui n’ayez crainte à Dublin je serai plutôt du genre couverte :P

Prochain post en direct d’Irlande :)

 

mama

 

Le bruit et l’odeur …

Posted by Mama on 18 septembre 2014 with 11 Comments
in Bijou joue au poker..., Bijou vie et oeuvre...
as , , , , ,

Mi-septembre et déjà Paris me pèse. Je l’aime pourtant mon Paris. Cette semaine l’été refuse de céder le pas, tandis que la ville se pare des rousseurs automnales rougeoyantes sous le feu du soleil, zébrant d’ors un ciel bleu d’acier. C’est beau. Mais…

Mais, les marteaux piqueurs sont en bas de chez moi côté sud et tout le quartier vibre à l’unisson, me vrillant les tempes.

Mais, c’est le temps de l’élagage et les bûcherons citadins débitent à la tronçonneuse les touffus marronniers côté ouest.

Mais, les ouvriers à peine partis, c’est la sortie de l’école et les hurlements stridents des gamins jouant au foot en bas se prolongent bien trop tard à mon goût.

Mais, ça manque d’oiseaux à part les « rats volants », rendez-moi mes mouettes !!!

Mais, ça pue, on étouffe et le sourire des parisiens pâlit au même rythme que leur bronzage…

arsenic-parisien

Ne pas se laisser engluer. Garder le sourire et l’énergie qui vont me servir d’ailes pour m’envoler vers un ailleurs… Je l’ai dit « Quitte à être toujours à l’ouest autant y vivre »…. Je m’y mets dès mon retour de Dublin.

Ah Dublin !!! On y est enfin !!! Cinq dodos et je gambade à Docs rabattues sur les pavés Irlandais, mon Carnet de Bal Bar autour du cou. Enfin dans mon sac : il ressemble déjà à un bottin. Il faut dire qu’entre la FNL et mes nouveaux potos du THC, je crains d’y perdre un bout de foie.

Habile transition vers la FNL où je fais allègrement le yoyo au général entre la 6e et la 12e place. Avec une absence d’une semaine ça va être chaud de rester au top 10. Tant pis ..

A peine rentrée débuteront les FNL Series avec un programme plus qu’alléchant pour les membres de l’Asso. Demandez le programme et n’oubliez pas l’ouvreuse (Tous les détails sur le Fofo) :

 

Events FNL

Je pense que le bracelet FNL m’irait fort bien et comme dit le trésorier : ça fera des économies à l’Asso si c’est une gonzesse qui gagne avec un tit poignet. Vous pouvez encore adhérer à l’Asso, c’est facile et sans douleur : un tit coup de Paypal, Chèque ou Virement et c’est 30€. Cette cotisation vous permettra entre autre d’assister à notre Live, qui vu le lieu trouvé cette année risque d’être une fois encore épique ^^ Je vous en parle bientôt et en attendant …

Une nounou de l’Enfer de la mort qui tue …

Posted by Mama on 11 septembre 2014 with 6 Comments
in Bijou joue au poker..., Tout mais pas n'importe quoi...

On n’était pas là pour beurrer les fish and chips mardi soir sur le tournoi anniversaire PKEL. Bon moi j’avais déjà pas mal tartiné à l’apéro : apéro avec un FNL, logique, merci Teddy.

190 joueurs présents et oui je vais brag un peu : une belle dotation, une structure correcte, des joueurs de clubs, de forum, des blogueurs, tous les ingrédients pour assister à une belle soirée de Poker dans une ambiance vraiment au top.

Mon bounty a aiguisé les appétits de la Poutre de Dunkerque, qui s’il mollit niveau blog termine à une belle 12e place. Ma Gruickette termine 9e sur une TF en grande partie Lyonnaise : il s’en sont collé plein la rosette les loulous !!! Un Dark Fourth qui termine 3e dans la bonne humeur et un HU Limoges contre Lyon qui finira sur la victoire de AKTHC avec une autre spécialité lyonnaise : the coup de bâton et boum !!!

boum

Me voici donc promue Nounou d’Arnaud de Lyon, qui signe là comme il le dit son One Time, entre excitation et appréhension de ce voyage à Dublin. Le garçon est … bavard est très en deçà de la réalité… J’ai quelques recettes pour le déstresser à l’arrivée et le calmer : que des plantes et des céréales à la pression pour calmer la sienne et si ça ne suffit pas on fera appel à notre guérisseuse en chef Zara et ses herbes magiques …

Ses potos du THC (rien que le nom …) ont l’air d’avoir la même conception du Poker que moi : détente, fairplay, beau jeu et j’ai parait-il des spécialités à goûter du genre liquide avec eux.

st quentin

Le truc c’est que je dois déjà avoir une trentaine de verres à prendre sur place : comme le dit le Bichon Maltais, ça promet … Super Nanny à l’heure irlandaise, la Terre Promise des rouquines, mon poupon a intérêt à marcher droit où ce sera à grands coups de Doc dans le derche qu’il perfera, foie foi de Mama…

Côté FNL je fais mon Diesel. 13e au bout de 10 jours de compétition, je tiens ma moyenne, une petite perf serait la bienvenue pour remonter au top 10. N’hésitez pas à venir à nos tables passer une petite soirée : Winamax 20H45, 6 niveaux d’entrées tardives, mdp : liguefnl.  A ce soir :)

 

Vendredi 5 septembre…

Posted by Mama on 6 septembre 2014 with 4 Comments
in Bijou en famille..., Bijou joue au poker..., Bijou voyage...

It was the fifth of September
That day I’ll always remember, yes I will

 

Une date qui à priori ne ressemble à rien. La rentrée est entérinée, mon anniversaire en montagne appartient déjà au passé et les vacances à Saint Gilles et Nantes aux souvenirs. Subsiste un léger hâle qui perd peu à peu de son éclat sous la grisaille parisienne.

Vendredi matin donc, à l’heure du 2e café, un coup de sonnette strident et intrusif me vrille les nerfs. Huissier ? Lettre recommandée ? Importun ? Faisons la morte… Mais c’est bien connu …

facteur

A la deuxième sonnerie je m’exécute donc la mort dans l’âme… « Un colis pour Mama » me grésille l’interphone. Un énorme carton qui passe des bras du grand black à mes mimines fébriles. J’ai l’air d’une poule avec un couteau….

poule-couteau-2Mais kékécest ? Déchiquetage du carton en mode c’est Noël. Un carton dans un carton et dans le carton… OMG !!!! Mais WOW !!! Non ?!!? The Valise Winamax-que-je-voulais-tellement-pour-Dublin, qui étincelle de son gris moucheté de dessins noirs, toute belle, toute lisse promesse de voyages. Quatre roues motrices pour zigzaguer sur les quais de gare et les couloirs d’aéroports, assez vaste pour mes départs-au-cas-ou, suffisamment solide pour protéger au mieux mon 4e BB Monsieur Ordi.

valiseJubilante j’hésite à partir faire trois fois le tour du quartier avec !!! Mais il faut bosser : anniversaire Pokerenligne oblige.

Bon le mien n’étant finalement pas si loin, Léo décide de m’inviter à déjeuner et me prévient à l’avance que j’ai le temps de m’y préparer : on ira en Scoot. Aaaaargh… Pas remontée en 2 roues depuis mon accident de moto en 2009, les gerbes d’étincelles entourant ma glissade me poursuivant encore la nuit, et ma main brisée se rappelant quotidiennement à mon souvenir ….

Impossible de me défiler et la traversée 12e direction 10e fut pour moi un cauchemar éveillé et pour Léo un drainage lymphatique de ses abdos malaxés à pleines mains par une Mama surcrispée : pour vous dire j’ai aujourd’hui des courbatures partout ^^

Les jambes flageolantes je descends du maudit engin devant une façade bordeaux et une jolie petite terrasse : on est chez Quentin et sa cantine.

La-Cantine-de-Quentin-

Accueil amical Léo est visiblement chez lui et mes papilles délicatement titillées me feront vite oublier le trajet. Un carpaccio de Saint Jacques parfaitement assaisonné, une salade Thaïe où la citronnelle et la coriandre se disputent mes faveurs, rehaussant délicatement les écrevisses et le saumon fumé qui fondent sur le craquant du soja. Léo se tape une Bruschetta en entrée et se régale avec des ravioles baignant dans le parmesan.

On peut prendre des demis desserts : cheesecake parfait pas trop sucré, gâteau au chocolat et praline, sorbets délicieux pour Léo. Le serveur parle de ses produits avec amour et n’hésitez pas à lui raconter vos bads : c’est aussi un joueur de Poker. Une adresse à tester : ils font aussi épicerie fine et caviste, mais hélas sont fermés le soir …. De la part de la maman de Léo :)

 

La Cantine de Quentin

Adresse : 52 Rue Bichat, 75010 Paris, France
Téléphone :+33 1 42 02 40 32

Le retour bien lestée passe plus vite. C’est la 2e finale ce soir de la Ligue FNL et je pars cette fois avec le 4e tapis sur 66 joueurs pour 9 ITM : 2 packages lives, un ticket live et pour les suivants des tickets Wina. Ma 4e place de la première finale me laisse encore un petit goût d’amertume … Je change donc mon avatar histoire de me regonfler à bloc !!!

mama

Pat me demande la signification du S et suite à ma réponse attendue, vérifiera par lui même quand je le busterai avec T3s payant son tapis de 3 blinds qu’il push avec AJ, que c’est bien le S de Salope quand je hit ma flush :) J’hésite en son honneur à changer d’avatar à nouveau ^^

super salope

Arrivée en TF le spectre de la bulle me hante. Le Prez’ et my Rail Froggy Boy se veulent rassurants, Léo m’avouera avoir flippé pour moi et pardon Sergiold, quand ta paire de 2 s’est brisée en 4e position sur les barbus de Jiorgio j’ai un peu hurlé de joie !!!! Je push quelques mains plus tard mes 6BB avec QJs, -4me qui est ÉNORME me paye avec 97o et hit sa paire de 9… Prez jouera des coudes et terminera sur la première marche du podium VGG à tous.

Finale

Surexcitée, c’est peu de le dire !!! Merci vraiment pour le rail attentif (cc Mon Ecossais) et encourageant en MP… Merci pour vos gentils messages du jour et surtout merci la FNL de nous offrir de si belles dotations à jouer dans une ambiance de follaïe ^^

Ceci dit, je serai à Dublin pour le plaisir et pour Pokerenligne.com et conserverai mon ticket pour jouer le WiPT de Clichy : le 6-handed n’est pas ma spécialité, je prévois des soirées arrosées (meuh non ^^), je serai en mission boulot, pas les meilleures conditions pour perfer.

Rendez-vous donc à Dublin pour écluser quelques sky et à Paris pour écluser vos jetons :)